Chargement des informations, veuillez patienter...loading
Fermer cette fenêtre
NothingProjector ecran ALR black series : test /avis

notificationsActiver les notifications
ExplicationsActivez les notifications pour être prévenu lorsque de nouveaux articles et bons plans sont disponibles. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Cette fonctionnalité ne fonctionne pas sur iOS.
Sur cette page:
Où acheter
Un écran ALR?
Explications
Déballage
Montage
Test jour/nuit
Test de luminosité
Test de contraste
Test colorimétrie
Test niveaux de gris
Mon avis / conclusion
Test Avis Projecteurs

NothingProjector ecran ALR black series : test /avis


Publié le: 26-09-2023 / Modifié le: 30-09-2023

J'ai testé une trentaine de projecteurs ces 2 dernières années mais pas beaucoup d'écrans. Ce n'est pas que je n'en avais pas envie mais pour tester des écrans il faut de la place et je n'en avais pas mais je me suis décidé à en faire pour pouvoir tester l'écran ALR NothingProjector dans de bonnes conditions. J'avais commencé à faire mes tests de projecteurs sur un simple mur blanc, je suis ensuite passé à un écran ALR fait maison pour aboutir à un écran blanc plus neutre pour pouvoir tester tous les types de projecteurs. J'ai aujourd'hui l'occasion de tester un écran ALR (ambient light rejection) de la marque NothingProjector.

Où acheter


Vous pouvez acheter l'écran ALR NothingProjector sur le site officiel ou Aliexpress:
NothingProjector (site officiel)
Aliexpress

Un écran ALR?


Pour ceux qui n'auraient jamais utilisé un écran de ce type, je vais commencer ce test avec une petite explication. Un projecteur projette la lumière sur une surface et cette surface va en principe renvoyer de la lumière en fonction de l'angle d'incidence de départ. Si vous projetez l'image par en bas, une partie de la lumière sera reflétée sur le plafond et vous perdrez ainsi de la luminosité pour l'image en plus d'avoir une pièce partiellement éclairée à cause du reflet de lumière.

Les écrans ALR sont conçus pour capturer la lumière ambiante (ALR = Ambient Light Rejection) via un système de lamelles pour concentrer la lumière capturée vers l'avant. Ceci permet d'une part d'éviter les reflets en périphérie mais également d'augmenter la quantité de lumière pour l'image. Ceci permet donc d'utiliser ce type d'écran dans des pièces partiellement éclairées mais sans pour autant pouvoir concurrencer une télévision pour une utilisation à la lumière du jour.

L'utilisation d'une matière grise pour la toile permet également de rendre le noir plus noir et créer une profondeur dans l'image. Ceci se fait également au détriment d'une perte de luminosité et éventuellement un changement au niveau des couleurs, ce test a pour but de mesurer cet impact.

Explications


Si vous n'êtes pas familier avec la partie plus technique des projecteurs, je vais d'abord commencer par vous donner quelques explications qui vont vous permettre de mieux comprendre mon test.

Fidélité des couleurs

Il y a d'abord le concept d'écart colorimétrique qui se mesure en delta E (abbréviation: dE). Le delta E est un chiffre qui mesure la différence entre la couleur d'un film et la couleur projetée par le projecteur. Il faut ici obtenir un delta E de 3 ou moins pour que la couleur soit considéré comme fidèle à la source. Les projecteurs ne sont pas tous égaux au niveau de la fiabilité des couleurs et c'est la même chose pour un écran. Il y a une première perte de fidélité liée au projecteur et une seconde liée à l'écran.

Pour mesurer les écarts, je mesure la couleur à la sortie du projecteur et ensuite sur l'écran pour évaluer l'impact de l'écran sur les couleurs.

Luminosité

Le projecteur est une source de lumière et cette lumière va interagir avec la surface de votre écran. Lorsqu'on parle de luminosité en lumens d'un projecteur, il faut imaginer qu'il s'agit de la puissance lumineuse d'un projecteur, elle ne change donc pas en fonction de la distance. La luminosité sur l'écran par contre se mesure en lux et celle-ci par contre peut varier en fonction de la distance de projection et de la nature de l'écran. La luminosité diminue avec le carré de la distance. Si vous éloignez le projecteur de 2 mètres, vous obtiendrez 4 fois moins de lumière.

Pour mesurer la différence en luminosité, je mesure la luminosité en lux sur une surface neutre posée sur l'écran et je mesure ensuite la luminosité sur l'écran en gardant la même position de mesure.

Déballage


La boîte de l'écran NothingProjector Black Series est assez compacte et contient absolument tout ce qu'il vous faut pour montrer l'écran. L'ensemble est emballé avec soin pour prendre un minimum de place, l'écran est parfaitement protégé dans un tube de carton assez épais. La boite contient le cadre en aluminium, la toile et une boite avec tous les accessoires en quantité suffisante: ressorts, tournevis, gants de protection, chevilles, support mural, vis, ...



Montage


Le montage d'un écran n'est pas une épreuve insurmontable, bien au contraire, mais il faut un minimum de préparation. La première chose à faire c'est de créer de l'espace pour le montage car au-delà de la taille d'écran, vous allez devoir circuler autour de l'écran sans marcher sur celui-ci. Je vous conseille de libérer 1m à 1m50 autour de l'écran pour y arriver. L'écran est livré avec un manuel de montage très simple à suivre, chaque pièce est labellisée et il suffit de suivre les instructions. J'ai monté l'écran sans aide en 2 heures, vous pouvez évidemment gagner du temps en montant l'écran avec quelqu'un.

nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 6


La première étape consiste à assembler le cadre métallique, c'est une étape ultra simple, vous ne pouvez pas vous tromper. Il suffit d'emboiter le cadre, ajouter la barre centrale et serrer l'ensemble. Cette étape est simple et assez rapide à effectuer.



nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 18


La seconde étape se fait sans le cadre car vous allez devoir préparer la toile. Il faut donc placer le cadre sur le côté et disposer la toile sur le sol sur une surface bien plate. L'écran est protégé par un léger tissu mais celui-ci peut se déchirer assez facilement, il faut donc le manipuler avec soin. Vous devez ensuite insérer les tiges dans les conduits de chaque côté de la toile. Je pensais que les tiges devaient s'emboîter les unes avec les autres comme c'était le cas sur mon écran précédent mais ce n'est pas le cas. Il y a toujours une tige A et une tige B et elles se placent l'une à côté de l'autre dans le conduit. Ce n'est pas compliqué non plus, il faut juste s'assurer de combiner les bonnes tiges.



La troisième étape consiste à placer le cadre métallique sur la toile. Celle-ci doit avoir le côté noir en vers le haut et vous devez placer le cadre à l'intérieur de la zone noire pour faire correspondre les coins du cadre avec des marques blanches dessinées sur la partie noire de l'écran. Je n'ai pas réussi à mettre le cadre exactement au bon endroit mais cela n'a aucune importance car la toile sera tendue à l'étape suivante.

nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 23


La quatrième étape consiste à tendre la toile avec les ressorts. Cette étape est sans doute la plus longue de tout le processus et c'est ici que vous allez gagner du temps si vous travaillez à deux. Les ressorts doivent d'une part être attachés à la tige insérée à la deuxième étape et d'autre part se fixer dans le cadre. Les ressorts disposent d'un petit cercle de métal qui permet de les tirer avec une clé vers le cadre. Il faut idéalement suivre l'ordre indiqué dans le manuel pour s'assurer une bonne tension de la toile.



La dernière étape consiste à placer le cadre de plastique autour de l'écran, cette étape est facile mais j'ai rencontré quelques problèmes avec le dernier morceau à assembler, il ne rentrait pas parfaitement dans le cadre comme les autres, j'ai donc utilisé un ressort pour le fixer et ça fonctionne très bien.

nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 38


L'écran NothingProjector est presque borderless, il donne véritablement l'impression d'avoir une image flottante sur le mur. Si vous ne comptez pas régulièrement changer d'écran, vous pouvez utiliser les supports muraux livrés avec le projecteur. Je ne les ai pas utilisés parce que j'ai une rangée de clous fixés à la bonne hauteur qui me donnent la possibilité d'interchanger les écrans en fonction de mes tests.

Comme tous les écrans de ce type, il dégage une odeur chimique, il faut donc idéalement aérer un peu la pièce au moment du montage et pendant quelques heures après le montage. Le lendemain du montage, l'odeur avait complètement disparu. Sur la photo suivante vous pouvez voir cette structure lignées dans la conception de l'écran, c'est elle qui capture la lumière venant d'en bas pour la renvoyer vers l'avant du projecteur.

nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 36


Le niveau de finition du cadre est bon, il y a quelques faibles écarts aux jonctions mais rien de vraiment visible à moins d'être avec le nez sur le cadre.

nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 42


J'avais monté l'écran à la lumière du jour et après l'avoir placé, je l'ai essayé tout de suite pour constater qu'à la lumière du jour, l'image était bien plus lumineuse que celle de mon écran blanc.

Test jour/nuit


Beaucoup de personnes m'écrivent pour me demander quel projecteur choisir pour pouvoir regarder un film dans une pièce éclairée et malheureusement je dois leur dire la même chose à savoir qu'un projecteur n'est pas conçu pour ça. Les projecteurs ne sont pas capables de concurrencer une télévision dans une pièce baignée dans la lumière du jour. Cela ne veut pas dire que c'est impossible mais à priori, cela affecte toujours la qualité d'image.

Avec un écran ALR, on peut améliorer la situation car ce type d'écran va concentrer la lumière du projecteur vers ceux qui se trouvent en face de l'écran, la perte de luminosité est donc moins importante.

Sur la vidéo suivante, vous pouvez constater l'impact de la lumière du jour sur l'image ainsi que l'influence de l'angle de vision. Ce type d'écran offre plus de luminosité à l'avant et moins sur les côtés mais je trouve que la luminosité ne baisse pas vraiment lorsque je regarde l'image à partir des côtés.

youtube previewyoutube preview


Sur un écran blanc et dans les mêmes conditions, l'image n'est absolument pas regardable:
nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 53


Test de luminosité


Les écrans ALR sont constitués de fines lamelles permettant de capturer la lumière pour la renvoyer vers l'avant de l'écran. Vous bénéficiez ainsi d'un apport de lumière maximal là où un écran normal renverrait une partie de la lumière vers votre plafond ou les côtés selon l'angle de projection. Ceci explique aussi pourquoi l'angle de vision de ce type d'écran est plus étroit car la lumière est canalisée vers l'avant du projecteur. Si vous vous positionnez un peu sur le côté, vous observerez en théorie une perte de luminosité. Ce type d'écran n'est donc pas idéal dans une configuration où vous avez plus de 3 personnes assis l'une à côté de l'autre car les personnes sur les extrémités recevront moins de lumière. Bon ça c'est pour la théorie, voyons en pratique comment cet écran se comporte.

Impact sur l'angle

Sur la vidéo précédente, vous avez pu constater que l'angle de vision ne dégrade pas énormément la luminosité ni la qualité d'image. Cela m'a d'ailleurs un peu surpris parce qu'avec mon premier écran ALR, la chute de luminosité en périphérie était brutale, ce n'est pas le cas pour cet écran NothingProjector.

Voici quelques exemples de photos prises à partir des côtés de l'écran:


Ces photos ont été prises presque à 180° et la luminosité baisse effectivement un peu mais pas de façon radicale.

Luminosité

L'écran NothingProjector Black Series est annoncé avec un gain (ou plutôt une perte) de 0.6 qui se traduit en fait par une perte de luminosité de 40%. J'ai mesuré la luminosité au centre avec une image totalement blanche en mesurant d'abord la luminosité à partir d'une surface neutre et j'ai obtenu 347 lux. J'ai ensuite mesuré la luminosité à partir de l'écran NothingProjector et j'ai obtenu 248 lux dans les mêmes conditions. J'ai donc un gain de 0.71 au lieu des 0.6 annoncés et mes mesures sont assez consistantes avec ce que j'ai vu de la part d'autres testeurs.

Un gain de 0.6 signifie que l'image est globalement plus sombre car le but recherché est d'abaisser les noirs à un niveau plus bas et ainsi créer plus de profondeur dans l'image. Les autres couleurs sont évidemment aussi affectées, je vais donc mesurer l'impact en commençant par le noir.

Impact sur le noir

J'ai mesuré un noir à 0,02 cd/m² et c'est de loin le noir le plus sombre que j'ai mesuré jusqu'à présent. Le noir c'est la grande faiblesse des projecteurs car un projecteur n'est pas capable d'éteindre certains pixels pour simuler le noir, il va donc projeter un gris foncé. Le dernier projecteur que j'ai testé avant cet écran émettait environ 10 cd/m² avant calibration et le noir était vraiment grisâtre. Après calibration j'étais redescendu à environ 5 cd/m², c'est encore largement supérieur au noir mesuré pour cet écran.

Pour info, 1 cd/m² correspond à la lumière d'une bougie sur une surface de 1 m².

Impact sur la lumière

Cet écran abaisse la luminosité de l'image pour obtenir un noir plus profond mais cela affecte aussi les autres couleurs. Vous ne pouvez donc utiliser ce type d'écran qu'avec des projecteurs lumineux sans quoi les zones claires de l'image seront trop sombres. Pour ce test, j'ai utilisé un Xiaomi Laser Cinema 2 et avec ce genre de projecteur, vous n'aurez aucun problème de luminosité.

Reflets en périphérie

Sur l'image suivante, j'ai projeté une image blanche sur mon écran blanc à partir du Xiaomi Laser Cinema 2 qui se trouve à la base de l'écran. On voit ici clairement le blanc qui vient se refleter sur le plafond:
nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 44 1


Les écrans ALR sont conçus pour capturer la lumière ambiante et la rediriger vers le centre, ils génèrent donc en principe beaucoup moins de reflets dans la pièce de projection. J'utilisais un écran blanc avant de tester cet écran NothingProjector et lorsque que l'image était lumineuse, j'observais des reflets dans toute ma pièce et je n'étais plus vraiment dans l'obscurité totale. Cela ne m'a jamais vraiment dérangé mais la comparaison avec cet écran est assez frappante parce que je n'ai presque plus de reflets et ma pièce reste globalement très sombre ce qui améliore assez agréablement l'expérience.

nothingprojector alr black series test review avis recensione prueba opinion beoordeling 42 2

Il y a cependant un point à prendre en compte et je reçois d'ailleurs beaucoup de commentaires à ce sujet. Pour pouvoir adapter l'image à la taille de l'écran, vous allez devoir jouer avec le positionnement du projecteur mais cela ne suffira sans doute pas pour pouvoir caler l'image précisément dans le cadre de l'écran. Vous devrez donc utiliser la correction en trapèze pour appliquer quelques ajustements. Il faut comprendre que l'utilisation en trapèze ne change pas la zone de projection du projecteur, elle modifie la taille de l'image à l'intérieur de la zone de projection. Cela veut dire que le projecteur va continuer à envoyer de la lumière en dehors de l'écran même s' il ne diffuse plus l'image sur cette zone. Vous obtiendrez ainsi une zone légèrement grise autour de l'écran. Ce n'est pas un bug ou un défaut du projecteur, à moins d'avoir un zoom optique, le cône de projection ne change pas.

Test de contraste


Le contraste mesure l'écart entre les zones claires et les zones sombres de l'écran et un projecteur capable d'afficher un blanc très clair et un noir très profond a donc un contraste élevé. Les écrans ALR ne sont pas blancs, ils sont généralement gris foncés. Pourquoi? Il y a d'abord une question de matière avec des particules métalliques qui reflètent la lumière mais une couleur foncée permet d'assombrir les zones sombres de l'image et donner ainsi plus de profondeur.

Cette solution n'est pas une solution magique qui va résoudre le problème de contraste d'un projecteur faible en contraste. Un écran ALR va créer plus de profondeur dans l'image en diminuant l'intensité du noir mais elle va diminuer l'intensité du blanc également. La concentration de la lumière va permettre de limiter l'impact de la perte sur le blanc mais vous n'allez pas doubler le contraste pour autant.

Test colorimétrie



Les écrans sont rarement neutres au niveau des couleurs, même les écrans blancs peuvent provoquer des écarts colorimétriques. Il faut en être conscient car si vous débourser quelques centaines d'euros pour un écran de bonne qualité, vous pourriez ne pas pouvoir en profiter pleinement si vous n'avez pas la possibilité d'adapter la colorimétrie de votre projecteur.

C'est d'ailleurs à ça que sert la calibration car même avec un projecteur correctement calibré en usine, vous devrez l'adapter à votre surface de projection et ses spécificités. La calibration n'est pas possible sans sonde et la combinaison de chaque projecteur/écran peut potentiellement être différente. C'est pour ça que pour un même projecteur, vous pouvez obtenir des mesures différentes en fonction de l'écran ou de la présence de lumière dans la pièce.

Pour comprendre l'impact sur la colorimétrie de cet écran NothingProjector, j'ai effectué plusieurs types de mesures:
- projecteur: j'ai utilisé le Xiaomi Laser Cinema 2 pour toutes les mesures
- mode d'image: j'ai utilisé le mode cinéma (préconfiguré) et une configuration après calibration
- mesures: j'ai pris des mesures à la sortie du projecteur avec la sonde pointée vers le projecteur pour éviter toute forme de pollution dans la mesure, j'ai ensuite mesuré la colorimétrie sur l'écran. Les écrans utilisés sont placés à 2 endroits différents, j'ai donc dû mesurer les couleurs à la sortie du projecteur deux fois.
- écran: j'ai utilisé deux écrans pour faire les mesures pour à chaque fois mesurer les écarts entre ce qui sort du projecteur et l'image projetée sur l'écran

Mesures sur l'écran blanc

- mesures sur projecteur / mode cinéma (à la base de l'écran blanc):
Blanc dE 11.1
Rouge dE 12.9
Vert dE 8.9
Blue dE 14
Ces valeurs sont loin d'être idéales mais ce n'est pas important à ce stade. Comme la plupart des lasers, le blanc est fortement influencé par le bleu qui est trop dominant.

- mesure sur écran blanc / mode cinema:
Blanc dE 11
Rouge dE 12.8
Vert dE 8
Blue dE 13.1

On voit ici que l'écran blanc n'est pas si neutre que ça, les différences ne sont pas très importantes mais elles sont bien réelles. Le bleu est toujours dominant dans le blanc rendant l'image un peu trop froide.

Mesures sur l'écran ALR

- mesures sur projecteur / mode cinéma (à la base de l'écran NothingProjector):
Blanc dE 9.1
Rouge dE 9.6
Vert dE 7.8
Blue dE 12.9
Les mesures de base sont différentes. Pourquoi? Cela montre bien ici que la position du projecteur joue un rôle sur la colorimétrie. Le projecteur était placé ici à un autre endroit de ma pièce de projection où il y a moins de pollution de lumière venant d'une fenêtre occultée.

- mesure sur écran NothingProjector / mode cinema:
Blanc dE 10.8
Rouge dE 9.3
Vert dE 7.3
Blue dE 13.5
Comme vous pouvez le voir, l'écran NothingProjector n'est pas neutre, le bleu est encore plus dominant. Le blanc était composé à 111% de bleu sans l'écran et il monte à 116% avec l'écran. Je vois également l'effet sur le cyan.

En calibrant le projecteur je suis parvenu à descendre le bleu à 104% du blanc pour faire tomber le dE du blanc vers 5. Si vous n'avez pas de sonde, vous ne pourrez pas mesurer cette différence mais le bleu est tellement dominant que baisser le bleu ne pourra avoir que des effets positifs sur votre image. Il faut idéalement renforcer un peu le rouge et légèrement diminuer le vert.

Test niveaux de gris


Si je reprends les mêmes ingrédients que pour le test précédent (projecteur, écran, position,...), je peux aussi mesurer l'influence de l'écran sur les niveaux de gris.

- mesures sur projecteur / mode cinéma (à la base de l'écran blanc):
Gris dE 7.09 (max 19.69)
Gamma: 2.62

- mesure sur écran blanc / mode cinema:
Gris dE 8.1 (max 21.78)
Gamma: 2.37
On voit ici l'influence de l'écran blanc avec gain assez nettement, tous les gris deviennent plus clair et s'écartent de la norme.

- mesures sur projecteur / mode cinéma (à la base de l'écran NothingProjector):
Gris dE 6.67 (max 13.03)
Gamma: 2.14
De nouveau, ici on voit l'influence de la place du projecteur. L'écran NothingProjector est placé dans le fond de la pièce à une plus grande distance de la fenêtre occultée et les résultats sont meilleurs avec exactement les mêmes réglages et le même projecteur.

- mesure sur écran NothingProjector / mode cinema:
Gris dE 5.8 (max 12.20)
Gamma: 2.29
L'écran NothingProjector améliore les niveaux de gris de façon naturelle surtout si on le compare avec l'écran blanc qui a tendance à les détériorer. Même sans les mesures la détérioration est visible à l'oeil nu mais cet écran blanc n'est pas conçu pour les projecteurs UST, ce n'est donc pas très étonnant.

- mesure sur écran NothingProjector / calibré:
Gris dE 1.92 (max 6.21)
Gamma: 2.17
Après quelques adaptations, j'obtiens un bon dE de 1.92 et un gamma de 2.17. Je pense qu'en passant un peu plus de temps je peux sans doute faire mieux mais l'objet de cet article n'est pas de tester le projecteur mais bien l'écran et ses propriétés naturelles.

Mon avis / conclusion


J'ai eu l'occasion d'utiliser plusieurs écrans avant de tester cet écran NothingProjector mais je n'avais jamais réellement fait un test en profondeur comme celui-ci. J'en ai donc profité pour tester mon autre écran pour le comparer à celui-ci afin d'illustrer les différences entre un écran blanc et un écran ALR. Je n'ai pas été surpris par le résultat mais il m'a permis de quantifier les différences avec des chiffres et éviter d'avoir un jugement trop subjectif. La conclusion sera donc peut-être un peu technique mais vous devriez en principe pouvoir vous y retrouver.

Angle de vision: bon
Visibilité de particules métalliques: non
Hotspot: aucun
Déviation couleur: légère déviation, bleu dominant
Déviation niveaux de gris: amélioration
Gain/perte luminosité: 0.71
Gain/perte contraste: moyen
Biveau de noir: excellent
Montage: facile
Odeur chimique: limité

Cet écran ALR de chez NothingProjector répond donc à toutes les attentes et même au-delà. Il apportera une réelle valeur ajoutée à votre projecteur UST en ajoutant de la profondeur à l'image et en réduisant l'effet négatif de la lumière ambiante. J'utilisais pour des raisons pratiques un écran blanc pour tous mes projecteurs mais je me rends bien compte qu'un écran de ce type améliore l'image bien au delà d'un écran blanc neutre.

Le positionnement de prix de ce projecteur le rend très attractif car la plupart des écrans équivalents dans d'autres marques sont nettement plus couteux et pas forcément de meilleure qualité.



Vous aimez cet article? Partagez-le, cela m'aidera beaucoup
Je travaille seul et je n'ai donc pas le budget d'une société pour faire de la publicité. Vous êtes mes premiers ambassadeurs et vous pouvez m'aider en partageant mes articles sur vos réseaux sociaux, des forums, articles,...
Partager sur Meta/Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Comment choisir un projecteur?
Vous aimeriez acheter un projecteur mais vous ne savez pas où commencer? J'ai quelques pistes pour vous aider à faire votre choix.
Viewsonic X2 4k : test / avis
Le vidéoprojecteur Viewsonic X2 4k a sur le papier toutes les qualités pour répondre à vos attentes, il est lumineux, il a du contraste, il est performant pour les jeux. Que lui manque-t-il?
Xgimi Horizon: test / avis (+ comparaison Pro)
J'ai commencé mon aventure dans l'univers des vidéoprojecteurs avec Xgimi avec le H1, je vais maintenant tester mon 4ème projecteur Xgimi avec le Horizon (et la comparaison avec le Pro)
Optoma UHD38x : test / avis
Du contraste, de la lumière, des couleurs,... le Optoma UHD38x a toutes les qualités requises pour devenir votre prochain vidéoprojecteurs. Découvrez ses forces et faiblesses.
Dangbei Atom : test / avis
Les projecteurs portables sont à la mode mais les réussites sont assez rares. Le Formovie S5 avait ouvert la voie du succès, ce Dangbei Atom pourrait bien suivre ses traces.
XGIMI Halo+ test et avis
Le XGIMI Halo+ ressemble à un XGIMI Horizon coupé en deux mais heureusement la qualité et les fonctionnalités n'ont pas été divisées en deux.
JMGO N1 Ultra : test / avis
JMGO frappe fort avec son nouveau projecteur N1 Ultra. Un peu plus de 2000€ pour une bête de course, ça parait irréel.
Thundeal TDA6 : test / avis
Le Thundeal TDA6 est un projecteur LCD que j'ai acheté à moins de 200€, peut-il concurrencer le milieu de gamme DLP?
XGIMI Horizon Ultra : test / avis
La gamme XGIMI Horizon existe depuis 2 ans et la concurrence a eu le temps de réagir mais ce nouveau XGIMI Horizon Ultra va remettre les pendules à l'heure.
Formovie S5: test / avis
Le Formovie S5 bouscule le marché des projecteurs portables avec une source laser, un excellent son et une consommation en énergie ridicule.
Optoma Cinemax D2 Smart : test / avis
Je n'avais pas encore testé de projecteur de cette marque et pour cette première fois je vais tout de suite chercher dans le haut de gamme. Peut-il rivaliser avec le Xiaomi Laser Cinema 2?
NothingProjector écran ALR black series : test /avis
Vous demandez si un écran ALR vous apportera quelque chose? J'ai testé le NothingProjector Black Series avec un tas de mesures pour démontrer son utilité.
Wemax Nova laser 4k: test / avis
Je n'avais pas encore eu l'occasion de tester un projecteur de la marque Wemax mais j'ai comblé cette lacune avec le Wemax Nova 4k
Wanbo T6 Max : test / avis
Après avoir testé l'entrée de gamme chez Wanbo, c'est au tour du Wanbo T6 Max qui envoie du 1080p dans un format ultra portable.
Wanbo T2R Max: test / avis
C'est le troisième projecteur Wanbo que je teste et la marque progresse à chaque modèle en offrant à chaque fois plus pour un prix réduit.
XGIMI Elfin: test complet
Le XGIMI Elfin est un projecteur 1080p portable qui réunit en théorie toutes les qualités d'un projecteur normal, est-ce que ce Elfin sera une nouvelle réussite?
XGIMI Mogo 2 Pro avis / test complet
J'avais testé le premier Mogo et j'avais été épaté par la capacité de ce petit projecteur à batterie, 2 ans plus tard voici son successeur. Va-t-il pouvoir faire mieux?
ASUS ZenBeam Latte L1 : avis
Le ASUS ZenBeam Latte L1 est un projecteur portable avec batterie que vous pouvez emporter partout avec vous. Découvrez les forces et faiblesses avant d'acheter.
Nebula Capsule 3 : avis
Nebula vient de lancer la troisième version de son modèle Capsule et ils le font cette fois avec une source laser. De quoi en mettre plein la vue?
Blitzwolf VT2 : test / avis
Le Blitzwolf VT 2 est un vrai projecteur portable, il est minuscule et fonctionne sur une batterie, le candidat idéal pour prendre vos films et séries en vacances avec vous.
Blitzwolf BW V2: test / avis
Blitzwolf produit des projecteurs d'entrée de gamme au design parfois un peu militaire, ce BW V2 semble amorcer un changement vers une montée en gamme.
Fengmi V10 (VX): test ultra complet et avis
Je me suis laissé tenter par ce Fengmi car sur le papier, il offre une expérience unique dans ce niveau de prix avec la 4k, un son superbe et une fréquence de 240hz.
Projecteur laser Philips Screeneo U5: avis
Philips se lance dans les projecteurs UST laser 4k avec ce Screeneo U5 par le biais du crowdfunding. Ca sent la bonne affaire!
Xiaomi Mi Smart Compact Projector : test / avis
Xiaomi ne vend pas que des téléphones, ils produisent aussi de bons projecteurs et ce Mi Smart Compact est sans doute un des meilleurs projecteurs 1080p d'entrée de gamme.
Thundeal TD98 : test / avis
C'est la première fois que je teste un projecteur de cette marque qui existe depuis pourtant assez longtemps. Belle découverte ou flop complet?
Xiaomi Laser Cinema 2 : test / avis
Je teste habituellement des projecteurs d'entrée ou de milieu de gamme mais cette fois j'ai cassé ma tirelire pour tester le top du top avec ce Xiaomi Laser Cinema 2
Projecteur BenQ TH575 : test / avis / prix
Ce projecteur BenQ est un projecteur 1080p à lampe conçu pour les gamers et vendu à un prix abordable, c'est aussi le premier BenQ que je teste.
Wanbo X1 : test / avis
Je teste habituellement des projecteurs de milieu de gamme mais je fais parfois des exceptions vers l'entrée de gamme quand le produit semble en valoir la peine. Avec le Wanbo X1, pas besoin de casser la tirelire mais est-ce que l'image est bonne?
Anker Nebula Cosmos Laser 4k: test / avis
J'ai vraiment apprécié le premier projecteur Nebula que j'ai acheté, je ne pouvais donc pas résister à la tentation d'en tester un autre avec un laser 4k.
Xiaomi Mi Smart Projector 2 Pro: test / avis
Xiaomi s'attaque à tous les domaines et après les téléphones, Xiaomi a commercialisé quelques bons projecteurs avec la même stratégie pour offrir un bon produit pour un prix inférieur à la concurrence.
JMGO U2 laser : test / avis
Je n'avais plus testé de projecteur laser depuis longtemps et ce JMGO U2 a tout sur le papier pour surclasser tout ce que j'ai testé...en théorie en tout cas!
Test écran projection Elite Screens Cinegrey 3D
J'ai testé la toile de projection Elite Screen Cinegrey 3D avec 2 projecteurs et sur de nombreux critères pour vous aider à faire votre choix.
Blitzwolf BW-VP13 : test / avis
Blitzwolf parvient à produire des projecteurs à bas prix capables d'afficher une bonne qualité d'image mais il faut pouvoir accepter d'autres défauts, ce VP13 va-t-il faire mieux que le précédent Blitzwolf que j'ai testé?
Blitzwolf BW VP9 : test / avis
Blitzwolf est une marque chinoise qui commercialise toute sorte de produits dont des projecteurs à bas prix, j'ai choisi leur dernier modèle pour voir ce qu'il vaut.
page index
Index
prices
Prix
notifications
Alertes
category
Catégorie
comments
Réactions


Questions/Commentaires